15 janvier 2007

"Poison d'Avril" : une fiction à fort arrière goût amer ...

C'est vendredi prochain (le 19), à 20h40 que la chaîne franco-allemande Arte va diffuser la fiction du réalisateur William Karel. Une fiction "réalité" puisqu'il s'agit d'un flash back de 5 ans : zoom sur la campagne électorale de 2002, ou comment l'insécurité a-t-elle pu s'insinuer à ce point dans le débat ? Réponse avec des journalistes à la déontologie plus que douteuse...



Simon, fraîchement nommé directeur de l'information d'une chaîne de télévision. Objectif : redynamiser l'audience ... la solution ? "notre rôle est de pressentir ce que le public va aimer. C'est Pernaut qui a raison." On se met alors à miser sur l'insécurité.



Mélange d'archives et de fiction, William Karel précise que tout ce qui est raconté dans son film - sa première fiction - est "authentique". A moins de cent jours désormais du nouveau rendez-vous électoral, Poison d'Avril veut faire réagir, et inciter au regard critique sur les médias.



voir la bande d'annonce

3 commentaires:

Anonyme a dit…

heuh.. et l'avis de la journaliste la dessus?
pis c avec koi kon ouvre le fichier?

marie a dit…

Cette année, la campagne va encore jouer sur l'angoisse et l'inquiétude... d'avoir Sarko à la tête de la France!!!

;)

C'est mon avis et je le partage a dit…

Je ne suis pas sûr que le passer sur Arte va vraiment permettre de faire avancer le débat...

Google