08 octobre 2006

Les yeux dans la Mannschaft

Mardi 3 octobre : fête nationale allemande : on célèbre la réunification, l'unité du pays. Avec cette année un petit goût sportif - relent de la W.M. (Weltmeisterschaft, coupe du monde) : la sortie dans les salles de "Allemagne : un conte de fée d'été" (Deutschland : ein Sommermärchen).

Plus d'infos sur le film de Soenke Wortmann, réalisateur qui a cotoyé les joueurs 6 à 8 heures par jour :
Un drapeau en gros plan, une intro incisive :

"Ein Volk von Fans" - un peuple de fans -
"Eine Mannschaft von Helden" - une équipe d'héros -
"Teamgeist" - esprit d'équipe
"Wille" - volonté
"Leidenschaft" - passion

La bande annonce sur le site internet à elle seule résume l'ampleur qu'a pris la W.M. en Allemagne. Plus qu'un évènement sportif, c'est une Allemagne d'un genre nouveau qui s'est révélée tout au long du mondial, et dans les semaines qui ont suivi.


petit extrait diffusé sur la chaîne publique ARD
Des changements dans les mentalités, un regard nouveau sur soi-même et son pays. L'idée que, oui, on peut être fier d'être Allemand.
Le président Horst Köhler s'est félicité de ce renouveau d'une forme de fierté nationale, affirmant apprécier ne plus être le seul à arborer un drapeau sur sa voiture !
Des campagnes ont fleuri un peu partout, affirmant que l'Allemagne est un land of ideas, que le pays a reçu le monde entier, en lui présentant ses savants, ses artistes : en montrant la richesse de l'Allemagne. Une autre campagne "Du bist Deutschland" (tu es l'Allemagne) cherche à impliquer les Allemands.

Et plusieurs semaines après la fin de la coupe du monde, l'Allemagne en garde d'autres stigmates ... quelques photos glanées ça et là dans les rues berlinoises comme preuves à l'appui ...


Premier signe : on croise toujours des lions en peluche géant dans les rues et les boutiques ... c'est Goléo ! la mascotte officielle ! (responsable en grande partie de la faillite de l'entreprise qui l'a créé...)



La célèbre tour de la télévision ne s'en est toujours pas remise ... pour preuve, les pentagones d'un rose "deutsch Telekom" sur la moitié inférieur du globe ... reste d'un déguisement de ballon de foot !


Même style de déguisement pour ces cabines téléphoniques (non ce blog n'est pas sponsorisé par Deutsch Telekom, mais l'entreprise de télécommunications a été très active publicitairement parlant pendant le mondial ...)


Et même les poubelles ont eu droit à un déguisement ! "Tir ... Buuuutttt !!!" peut-on lire dessus ... pour inciter au tir citoyen peut être ?

Encore et toujours dans le même esprit, les vitres de certains U-Bahn (métro local) se sont vu égayées par des stickers ballons de foot...


Plus sérieux maintenant, le terrain de foot pour lutter contre l'homophobie et les violences. (les plus observateurs reconnaitront Wowereit, un carton rouge à la main).


Et enfin, clou du spectacle - surtout pour les supporters des Bleus ... - LE bus de l'équipe de France ... croisé dans une rue déserte... et voui, c'est dedans que Zizou a du s'asseoir tristement le soir de la finale ... ben non, j'ai même pas écrasé une p'tite larme émue ... rahhh là là là ... le foot ...

2 commentaires:

C'est mon avis et je le partage a dit…

Le film a fait un carton en Allemagne selon l'hebdomadaire français de référence (France Football pour ne pas le nommer) : 1 million de spectateurs en une semaine!

Oriane a dit…

merci de cette précision ! certaines radio "de référence" pourtant ... découvrent tout juste l'existence du film ... aie aie aie il y a encore beaucoup à faire pour faire parler de l'Allemagne en France ! :-P

Google